top of page

Spectacles

Un pont trop près

Un « Suicide mode d’emploi » cocasse et élégant

Ce soir, Emmanuelle, s’apprête à se suicider en sautant d’un pont. Un homme, Guillaume, l’interpelle. Et il est ici avec la même intention...

" Après vous, je vous en prie. " Et puis, les questions fusent : Ont-ils choisi le meilleur moyen ? Et que dire des raisons d'en finir ?

Une rencontre…

Auteur : Nicolas Dubois

avec le concours de Guillaume Destrem et Christel Wallois

Mise en scène : Guillaume Destrem

Distribution : Christel Wallois, Guillaume Destrem, Eliott Lobrot

Décor : Brock

Création lumière et son : Pierre Gayant

Contact diffusion : La Belle Équipe

         0645248057 - labelleequipe31@gmail.com

Les dates...

- 25 & 26 avril 2024 : Muret (31) - Théâtre Marc Sebbah 

- 21,22,28,29 juin 2024 : Paris - Essaïon Théâtre

La presse en parle...

 

 

 

On touche un réalisme qui nous parle... Les deux comédiens sont excellents, et c’est une condition absolue pour ne pas décrocher. Bref, ils sont à la hauteur du défi, relevé haut la main. Et à la fin, le jeune Eliott Lobrot assure avec énergie face à ses deux aînés.

Les comédiens sont formidables…  A la fin de la pièce, je me suis exclamée « Mais c’est une histoire d’amour ». Comédie très sensible qui croit à la magie de l’amour pour supplanter le désespoir et qui sonne vrai sans pathos avec juste l’humour nécessaire pour nous surprendre et nous faire rêver.

Une élégante comédie douce-amère qui, maniant l’absurde et le comique, en dit long sur la vie... Le spectateur, accroché à ce grand pont, reste suspendu... l’échange est alerte et vif… On écoute, on sourit, on entend, on espère. Oui, parler peut souvent tout changer.

Partition fine et percutante... qualité d'interprétation des comédiens. La mise en scène, sans verser ni dans la dramatisation naturaliste ni dans le surjeu comique, gère parfaitement cette hybridation du tragique et du burlesque, et les ruptures de ton qu'elle implique.

La mise en scène de Guillaume Destrem, aussi dépouillée qu’efficace, riche en émotion et profondeur, dégage au final une force de vie.

Le résultat de ce carambolage est évidemment désopilant, jusqu’à la dernière réplique de la pièce, surprise ultime après de multiples rebondissements. Comme toutes les bonnes pièces comiques, celle-ci offre du grain à moudre sur des thèmes aussi essentiels que la mort ou l’amour.  

Guillaume Destrem et Christel Wallois jouent intensément ces deux personnages en perdition. Sauteront-ils ou seront-ils « sauvés des eaux » ? Nicolas Dubois en donne une réponse de la plus belle des manières.

Une heureuse surprise ! C’est tellement dingue comme histoire, invraisemblable ! Les choses invraisemblables, si c’est bien joué, on y croit… Très bien écrit. Bravo Nicolas Dubois ! Je vous encourage vraiment à aller voir ce Pont trop près.

 

Une comédie douce-amère ou l’on rit beaucoup. À ne pas rater.

 

La mise en scène de Guillaume Destrem se fait sage, discrète presque. Sa sobriété permet de servir le texte et de nous le présenter sans qu’aucun artifice ne s’interpose. L’émotion passe la rampe. Trois comédiens qui habitent leurs personnages avec évidence et fluidité.

 

Des comédiens formidables qui confèrent à ce thème délicat une densité, une légèreté et une profonde humanité… Un spectacle touchant, émouvant et ardent…  

 

♥♥♥ Le pari est assurément réussi. Une belle palette d’émotions – entre tendresse, empathie, nostalgie – Et la magie opère sans qu’on y prenne garde. Voix posées, gestes justes servent les dialogues ciselés d’une histoire inclassable. Laissez le charme agir.

bottom of page